5/5

1 avis

terre entre les deux caps (La)

Maryse (19..-....) - scénariste de bandes dessinées. Auteur | Charles, Jean-François (1952-....). Auteur

Edité par Casterman. [Bruxelles], [Paris]

Autres documents de la même série

 

Suggestions

Du même auteur

code Enigma (Le) | Maryse (19..-....) - scénariste de bandes dessinées. Auteur

code Enigma (Le)

Auteur : Maryse (19..-....) - scénariste de bandes dessinées. Auteur

Edition : Casterman. [Bruxelles], [Paris]

Année de publication : DL 2008

Type de document : BD et mangas

Série: War and dreams, 2

Des fantômes et des hommes | Maryse (19..-....) - scénariste de bandes dessinées. Auteur

Des fantômes et des hommes

Auteur : Maryse (19..-....) - scénariste de bandes dessinées. Auteur

Edition : Casterman. [Bruxelles], [Paris]

Type de document : BD et mangas

Série: War and dreams, 4

repaire du mille-pattes (Le) | Maryse (19..-....) - scénariste de bandes dessinées. Auteur

repaire du mille-pattes (Le)

Auteur : Maryse (19..-....) - scénariste de bandes dessinées. Auteur

Edition : Casterman. [Bruxelles], [Paris]

Année de publication : DL 2009

Type de document : BD et mangas

Série: War and dreams, 3

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Avis de bibliothécaire - Médiathèque de Suresnes 5/5

    La série War and Dreams est composée de 4 BD. En France, dans un petit village, trois hommes Erwin, l’Allemand, Archie, le Britannique, et Joe, l’Américain, sont revenus, plus de quarante ans après, sur les traces de leur passé. Julien, le Français, n’a pas quitté son village, attaché à des souvenirs douloureux. Même s’ils ne se sont pas rencontrés, ces hommes ont un point commun qui les unit, la guerre. Toujours à coup de flash-backs trimballant des années 90 aux années 40, les auteurs ne manquent pas de mettre en avant des points délicats de la guerre à travers, entre autres, des romances qui tournent mal ou qui pourraient sembler improbables. Le dessin séduit par sa beauté et ses formes légèrement brouillées, comme les cieux de cette côte d’Opale qui sert de cadre au récit. Les teintes douces se marient bien avec la nostalgie du propos, le regard porté sur le passé et confère quelque chose de mélancolique et romantique à l’ensemble. Malheureusement la guerre ne permet pas les rêves.

    par Sandra, bibliothécaire - Médiathèque de Suresnes Le 02 mars 2021 à 13:16