Nouveauté
5/5

1 avis

révolution des plantes (La) : comment les plantes ont déjà inventé notre avenir

Mancuso, Stefano. Auteur

Edité par Albin Michel. Paris - 2019

 

Connectez-vous pour réserver les documents empruntés.

Suggestions

Du même auteur

intelligence des plantes (L') | Mancuso, Stefano. Auteur

intelligence des plantes (L')

Auteur : Mancuso, Stefano. Auteur

Edition : Albin Michel. Paris

Année de publication : DL 2018

Type de document : Livre

Léonard de Vinci au Louvre | Temperini, Renaud

Léonard de Vinci au Louvre

Auteur : Temperini, Renaud

Edition : Réunion des musées nationaux

Année de publication : 2003

Type de document : Livre

ABCdaire de Léonard de Vinci (L') | Temperini, Renaud. Auteur

ABCdaire de Léonard de Vinci (L')

Auteur : Temperini, Renaud. Auteur

Edition : Flammarion. Paris

Année de publication : 2002

Type de document : Livre

Sur le même sujet

intelligence des plantes (L') | Mancuso, Stefano. Auteur

intelligence des plantes (L')

Auteur : Mancuso, Stefano. Auteur

Edition : Albin Michel. Paris

Année de publication : DL 2018

Type de document : Livre

conscience des plantes (La) : une plongée fascinante au coeur des derniéres découvertes du monde végétal | Scheppach, Joseph (1952-....). Auteur

conscience des plantes (La) : une plongée fas...

Auteur : Scheppach, Joseph (1952-....). Auteur

Edition : Marabout. Vanves

Année de publication : DL 2018

Type de document : Livre

Penser comme un arbre | Tassin, Jacques (1960-....). Auteur

Penser comme un arbre

Auteur : Tassin, Jacques (1960-....). Auteur

Edition : Odile Jacob. Paris

Année de publication : DL 2018

Type de document : Livre

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Avis de bibliothécaire - Médiathèque de Suresnes 5/5

    Attention, vous ne regarderez plus une salade de la même façon ! Stefano Marcuso nous dévoile quelques-unes des capacités insoupçonnées des plantes. Celles que nous considérons comme des choses inertes faisant partie du paysage sont des êtres vivants plus complexes qu’on ne l’imagine. Le déplacement est la réponse des animaux (dont nous sommes ) à leurs préoccupations (manger, échapper aux prédateurs, se reproduire...), les plantes enracinées doivent percevoir leur environnement et l’analyser pour mettre en place des stratégies plus subtiles. Si elles n’ont pas des organes affectés à des fonctions, celles-ci sont bien présentes sous un mode distribué. Ainsi elles ont une mémoire, une forme de vision, mettent en place des stratégies de mimétisme, de coopération, de simulation et une résilience inégalée. L’ouvrage nous emmène de surprises en émerveillements et nous incite à oublier notre anthropomorphisme pour penser un bio mimétisme qui nous ouvrira un avenir plus vert.

    par Agnès.G, bibliothécaire - Médiathèque de Suresnes Le 29 août 2019 à 14:56